closeCet article a été publié il y a 3 ans 5 mois 20 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Dans un précédent article, je mettais en exergue la croissance exponentielle du nombre de données produites chaque année dans le monde. Au risque de me répéter, à l’horizon de 2012, on estime que la production mondiale de données serait d’environ 2.5 milliards de Téraoctets dans l’année. Ce constat soulève trois problématiques majeures :

  • Comment stocker l’ensemble de ses données (1.3 milliards de disques de 2 To chacun) ?
  • Comment avec de tels volumes, assurer la qualité tout au long du cycle de vie ?
  • Par quels procédés pouvons-nous visualiser cette grosse quantité d’information ?

C’est à cette dernière interrogation que se propose de répondre une science relativement récente : la visualisation des données (ou Data Visualization, dans la langue de Sakespeare). Le concept parle de lui-même : il s’agit d’un ensemble de méthodes et de représentations graphiques qui permettent de visualiser des ensembles complexes de données, de manière plus simple, didactique et évolutive.

 

Plutôt que de tenter une description exhaustive du concept, je vous propose ici de découvrir au travers de 5 exemples illustrés, ce qui se cache derrière la Data Visualization.

 

1 – Comparaison des budgets

 

2 – Toute l’actualité pondérée par sujets, sur une page

Newsmap

 

3 – Liens entre artistes

Tuneglue

 

4 – Parcourir Flickr autrement

Taggalaxy

 

5 – Mind Mapping de Wikipédia

Wikimindmap.org

Pour approfondir le sujet, voici un article qui référence les blogs qui traitent de la Data Visualization.